Pirate Romanticism,
a file named desire.

Romanticism is a way of feeling,
not a search for the exact truth.
It is not rooted in the rational and logical.
It is vastly lyrical and tragic.
Through time is has evolved:
falling gradually in sentimentality, loosing its imperative nature.
It has devolved, perched it stands, on a misty mountain
itself strewn with cheap roses and locked bridges ...
An inward heritage of a melancholy period?

The Germans are the heir, the French think they own it …
How did this passage take place?
Had an agreement been forged? Can we also now modify it, copy it? 
Since the term doesn't have any official author,
can creations with romantic leanings be inherited by the copyleft?

The internet connect us directly to an infinity and reproducible
stream of informations

The will to restore the personal and individual experience
as an intellectual standard,leads to an exposure of feelings with
the apparation of countless teenage blogs and personal diaries. 

A curious paradox, this knowledge that is universal is defined with the "I".
But if I, I, I was copied?

The figure of the pirate, a romantic inspiration, is transmuted into a hacker.
Copy and Paste is now a ritual (according to the kopimism),
diaries, reference and on-line reviews a knowledge.
The freedom of movement is converted into romantic idea.

For this issue of Manuel, we invite you to participate
by sending a file of your choice,
your own pictures or texts, images or texts recovered,
sound files, videos, etc ...
(all formats are accepted mp3, mp4, tiff, jpeg,
pdf, psd , documents in design with package ...)

The files must be free of rights and could, in the principle of this open call,
be transformed. The original will still be published in its original form.

The book will be accomplished through a series of workshops
and partnering residencies that form the project.
It is built in a scalable manner, feeding content created step by step,
transfigured and metamorphosed.
This publication will have several components,
including a booklet of your original contributions
and booklets created by the method explained above.

For this issue we will go in Strasbourg (fr) :
Workshop and exhibition in « Syndicat Potentiel » and in Leipzig (de) :
Residence with fugitif and One Sided Story,
finally we will present the object printed out
during an opening in Paris, in a Romantique flat, host by Pierre Rouart.

PROPOSITIONS MUST BE SEND
BEFORE THE DEAD LINE OF THE 30TH NOVEMBER 2012
to : proposition@manuelpublication.com

FIRST SELECTION of your works will be viewable on line on our website
A SECOND & FINAL SELECTION will be the definitive and means your works will be printed in the issue.

MORE INFORMATIONS

INSPIRATION

------

PARTICIPATION AU FESTIVAL LADYFEST

Dans le cadre du festival LADYFEST PARIS, chaque mardi du mois d'octobre, sont présentés une série d’expositions au ARTE CAFE.
Mardi 2 Octobre aura lieu le premier vernissage, qui présentera le travail de 3 fanzines nés du talents de plusieurs artistes femmes. 

------

 

PRÉSENTATION DE MANUEL #1 À PARIS
LE VENDREDI 28 SEPTEMBRE 18H - 00H
AU CAFÉ CACHÉ
Le CENTQUATRE
5 rue Curial
Paris (19e arr.) - m° Riquet


PROJECTION DIAPORAMA

+
LIVE 
UNCLES TUNES
+
 GUEST
INFINITE CIRCLES 

 

------

Cette exposition vous propose une rentrée des classes encore baignée de soleil et d’odeurs estivales.
Venez vous remémorer vos années collège et nous montrer votre bronzage!

Collégiens et visiteurs, les artistes vous proposent un rab de vacances, de rêverie, bref un été indien citadin.

Durant la semaine qui précède la soirée d’ouverture au public, les élèves de l’établissement auront un accès privilégié à l’exposition afin de rencontrer les artistes, et pour certains participer à un workshop dont les résultats seront également exposés.

Dans le contexte de cet établissement, les artistes viendront narrer leur parcours et montrer aux potentiels successeurs, que presque tous les chemins mènent à l’art, certains peut-être plus aisément que d’autres.

------

La proposition s'offre comme une réponse à la question du Manuel n°1 : 
(il n'y a pas de) RÉVOLUTION EN VACANCES.

Charles de Gaulle, été 68, souffle un peu (et démissionne), 
les étudiants partent en vacances, la révolution se dissipe. 

2012, on nous parlait de cataclysme, de révoltes, les vacances arrivent, la vie continue. 
Il est difficile de s'engager au farniente. Rares moments d'absolue désinvolture, 
la seule révolte acceptable serai de nous empêcher de jouir de notre annuel congé.
Les vacances sont démocratiques, merci Léon Blum ! 
Désormais un droit, la pin-up de plage se transformerait en pasionara si l'on lui retirait sa serviette.

L'Espagne, encore et toujours la Grèce et maintenant l'Italie, lieux de prédilections du farniente européen.
La crise aura au moins permis de partir dans notre berceau culturel à moitié prix. 

En attendant que cela se propage dans le reste du golfe méditerranéen, 
Manuel propose un arrière goût de vacances 2012. 
Et parce que les affiches sont le moyen d'expression d'une revendication révolutionnaire, 
Io Burgard, Chloé Curci et Hélène Garcia tapisserons les murs de la galerie Saffir. 
Constat obligé, même s'il n'y a presque pas eu de révolution cet été, 
les affiches auront peut être leur utilité, l'été prochain.

------

BALEAPOP #3

STAND MANUEL 10 11 & 12 AOUT

------

Résidence et Exposition "IL N'Y A PAS DE RÉVOLUTION EN VACANCES" à la Galerie STRAAT avec ALEXANDRE AYED, ANTONIN APPAIX, CÉCILE DI GIOVANNI, JULIEN DUPUY, MAXIME LACOME, ELSA PHILIPPE, LOIC PANTALY

------

Le lancement de ce numéro a lieu le 19 Juillet à la Straat Galerie.
A cette occasion Manuel organise en partenariat avec Straat une résidence d'artistes locaux et extérieurs autour du thème "(Il n'y a pas de) révolution en vacances", du 12 au 19 juillet.

La résidence sera suivie d'une exposition qui sera visible jusqu'au 28 juillet 2012.
Pour cet évènement, la Straat Galerie double sa surface en occupant un espace avoisinant la galerie.

Du 9 au 12 Aout Manuel prendra place au sein du Festival Baleapop, et proposera stand et workshop pendant la durée du festival.

Du 31 Aout au 2 Septembre Manuel s'associe avec SAFFIR pour une exposition inédite "Il n'y a pas eu de Révolution cet été" présente pendant ART-O-RAMA.

La rentrée de Manuel se fera à Paris pour cloturer la saison.

- "(Il n'y a pas de) Révolution en Vacances" Lancement 19 Juillet exposition jusqu'au 28 Juillet à la Straat Galerie - Marseille
- Stand Manuel 10, 11 et 12 Aout Baleamarket du Festival Baleapop - Guethary
- "Il n'y a pas eu de révolution cet été" Exposition du 31 Aout au 2 Septembre chez Saffir Galerie - Marseille
- PRÉSENTATION DE MANUEL #1 À PARIS 28 SEPTEMBRE AU CAFÉ CACHÉ !!!!!

------

PARTICIPANTS DU NUMÉRO 1 ALEXANDRE SIRVIN/ ALEXANDRE AYED / ANTOINE HARINTHE / APITOS 80 / ARNAUD LAJEUNIE/ BRICE DELLSPERGER / BRUNO PEINADO / CÉCILE DI GIOVANNI / CHLOÉ CURCI / DORA MOUTOT / EMMANUEL PEREZ / FARAH ANEDE / GUILLAUME GATTIER / HADRIEN MORET / HÉLÈNE GARCIA / IO BURGARD / IRÈNE KARABAYINGA / JEAN LUC VERNA / JULIEN DUPUY / TENDO / LBDC / LOIC PANTALY / LORRAINE FÉLINE / LUCAS GRISINELLI / MANON GORGÉ / MAXIME CHANSON / MIRKA LUGOSI / NELLY ZAGURY / NINA FORLANI / ORIOL NOGUES / PABLOS MARCOS GARCIA / PAUL BARDET / PIERRE FISHER / SAFFIR / SAFIA BAHMED SCHWARTZ / STRAAT GALERIE / SIMON JACQUIN / SYLVAIN COUZINET JACQUES / THOMAS BENHARROUS / YAEL BARTANA - MARC LENOT / YASHA BREEN / YANN LEBACLE

HORS SÉRIE ÉTÉ PREVIEW
"(IL N'Y A PAS DE) RÉVOLUTION EN VACANCES"

La mort de l'icône, sujet du numéro précédent, a l'empreinte tenace,
nous poursuivons dans cette veine.
Le Manuel vacances reprendra le format d'un numéro spécial été, du cahier de vacances, avec sa quantité de jeu, de divertissement, la vulgarité de la presse à scandale, de la presse féminine édulcorée, pour les détourner, les réinvestir.
Nous vous proposons de re visiter les lectures de plage, le roman de gare, les cahiers de jeux afin d'imaginer et de produire un objet qui décline la fonction de guide estival dans la forme, mais dans la forme seulement.

Manuel se veut au service de la saison, il sentira par conséquence le sable chaud.
Comment envisage-t-on la plage, le soleil, le malin mélanome, pourquoi pas l'exotisme, les parisiens restés à Paris, la gentrification estivale, le surf et les surfeurs ? Tout un mode de vie, un instant farniente, une bulle dans le quotidien, se poser la question du ponctuel bien être, du "pas travailler". Labor, autrefois, était de l'ordre de la servitude; la question d'un nouvel asservissement plus tolérable se pose.

Il n'y a pas de révolution en vacances.

------

TEASER DU HORS SÉRIE ÉTÉ

"(IL N'Y A PAS DE) RÉVOLUTION EN VACANCES"'

------

29 & 30 JUIN STAND MANUEL AUX ATELIERS OUVERTS ENSBA